Unique réseau féminin de Business Angels en France et 1er réseau féminin en Europe

1,3 million d’euros au capital de 21 startups en 2021

Femmes Business Angels a investi dans 21 startups dont 50% ont été fondés ou co-fondés par des femmes.

En 2021, Femmes Business Angels se situe dans le peloton de tête des réseaux de Business Angels et malgré une année encore impactée par la crise sanitaire, son activité a
connu une croissance remarquable, à l’instar de celle de l’investissement en amorçage dans son ensemble.

Le réseau, accru de 40 nouvelles membres, est aujourd’hui fort de 170 investisseuses actives qui financent et accompagnent des startups innovantes.

Un dealflow de qualité a permis d’étudier près de 1000 dossiers et de réaliser des investissements de 1,3 millions d’euros, en augmentation de 30% par rapport à 2020 dans 21 projets innovants issus de tous secteurs d’activité et partout en France.

La moitié de ces projets ont été fondés ou co-fondés par des femmes et 38% d’entre eux sont basés en région (Haut de France, Aquitaine, Auvergne Rhônes Alpes, Provence Alpes Côte-d’Azur, Occitanie, Bretagne). Les investissements sont en large majorité des premiers tours, 5 d’entre eux sont des refinancements.

2021 a également vu la mise en place d’un partenariat entre FBA et WinEquity (www.winequity.fr), – le premier fonds d’entrepreneurs – investisseurs qui finance et accompagne activement des startups innovantes qui comptent au moins une femme dans l’équipe fondatrice – pour accompagner plus largement les femmes entrepreneures.

Bilan année 2021

WinEquity, première société d’investissement dédiée à la mixité entrepreneuriale, est lancé en partenariat avec Femmes Business Angels

FBA, créé il y a bientôt 20 ans, est le premier réseau de Femmes Business Angels en France et en Europe et s’est imposé dans l’univers de l’amorçage. Fort de ce leadership, FBA a souhaité aller plus loin dans ses engagements : financer et accompagner les startups qui contribueront à l’économie de demain, et œuvrer pour plus de mixité dans l’actionnariat et dans l’entrepreneuriat. C’est pourquoi notre réseau a décidé d’accompagner le lancement de WinEquity, dont la thèse d’investissement est inédite dans le secteur de l’investissement en amorçage.

WinEquity est la première et unique société d’investissement fondée par des investisseurs – entrepreneurs « seed » dont la vocation est de financer et d’accompagner activement des startups innovantes misant sur la mixité comme vecteur de performance, avec au moins une femme dans leur équipe fondatrice. Avec un objectif de 100 % de son portefeuille remplissant ce critère de mixité, WinEquity devance ainsi les objectifs de féminisation des fonds signataires de la charte SISTA.  Il co-investira avec Femmes Business Angels, des fonds d’investissements et des investisseurs qui partagent les mêmes valeurs et souhaitent renforcer leur engagement en matière de mixité en féminisant leur portefeuille.

WinEquity est porté par Florence Richardson et Cécile Bassot. A leurs côtés, c’est un comité d’investissement expert et engagé, composé d’une dizaine de membres actifs de FBA cumulant plus de 100 années d’investissements en amorçage et plus de 5M€ investis dans l’économie réelle qui contribuera à la définition du portefeuille et à l’accompagnement des sociétés financées.

Au-delà de la mixité entrepreneuriale, WinEquity souhaite également encourager l’ouverture du monde de l’investissement. La communauté d’actionnaires qui a placé sa confiance dans le fonds fait en effet une place  importante et originale aux jeunes investisseurs et investisseuses, âgés de 18 à 30 ans.

Parmi les membres de FBA, les jeunes investisseuses sont également de plus en plus nombreuses, ce dont nous sommes très fières.

Preuve que FBA et WinEquity seront des acteurs et partenaires incontournables de l’investissement de demain !

Photo_Cécile_Florence

Florence Richardson et Cécile Bassot, co-fondatrices de WinEquity

Femmes Business Angels accompagne VUF Bikes dans sa levée d’un million d’euros.

VUF Bikes lève plus d’1 million d’euros auprès de Femmes Business Angels, WeLikeStartup et de Business Angels indépendants pour accélérer son développement et s’imposer comme leader sur le marché B2B de triporteur à usage professionnel.

En 2014, passionné de vélo depuis l’enfance, Thomas Chenut co-fonde VUF Bikes, aux côtés de son frère, Anthony Chenut, aujourd’hui nommé Directeur associé. VUF Bikes propose des vélos cargos professionnels adaptés à chaque besoin avec pour mission principale : éviter les embouteillages et accéder plus aisément aux centres villes de manière écologique et économique.

VUF Bikes révolutionne le marché de la livraison urbaine en proposant une technologie innovante.

Avec ses vélos cargos agiles à assistance électrique d’une vitesse maximale de 25km/h et un moteur de 250W parfaitement taillés pour un usage urbain, VUF Bikes révolutionne le marché de la livraison urbaine. Il propose une véritable alternative écologique aux livraisons traditionnelles en centre-ville qui représente plus de 10 millions de livraisons et enlèvements effectués chaque jour et le marché de vélo cargos est estimé à 5 milliards d’euros.

Avec l’ambition de devenir le leader du triporteur à usage professionnel « made in France ».

En développant de nouvelles gammes et en accélérant ses ventes en France et en Europe, VUF Bikes ambitionne de devenir un leader du marché B2B. VUF Bikes a également pour objectif d’internaliser son unité d’assemblage en Nouvelle-Aquitaine et de réindustrialiser certains composants de ses vélos en France afin de promouvoir la stratégie d’un ADN made in France.

FBA et VUF Bikes : un investissement au cœur de l’innovation.

VUF Bikes ouvre son capital à des investisseur·se·s privé·e·s dans le but d’accélérer sa croissance et de consolider son équipe.

Femmes Business Angels accompagne Petit Côté dans sa levée de 500K€.

Petit côté lève 500K€ auprès de Femmes Business Angels, Provence Angels, INSEAD Business Angels et d’autres Business Angels individuels experts du secteur pour poursuivre le développement de son réseau de distribution et renforcer sa présence en France.

En 2019 Claire Sauvage et Capucine Epagneau co-fondent Petit côté, la première marque française de pâtisseries à base de légumes, une alternative gourmande et saine aux pâtisseries habituelles. Leur mission principale créer des desserts inattendus qui vous font découvrir de nouvelles façons de vous faire plaisir tout en respectant la planète.

Petit Côté révolutionne la pâtisserie avec un dessert bon pour la santé sans culpabilité.

C’est en partant du constat qu’une personne sur 3 prend un dessert mais que plus de 70% d’entre eux font attention à leur équilibre alimentaire que Claire et Capucine développent ces nouveaux desserts pour éviter la frustration. En remplaçant le beurre par des légumes de saison, Petit côté propose des bons gâteaux 30% moins gras et 30% moins sucrés. L’objectif principal est de permettre à tous les gourmands de se faire plaisir sans se poser de questions, et de proposer une pâtisserie qui veut du bien au consommateur.

Développer son réseau de distribution et renfoncer sa présence nationale.

Avec ses nouvelles gammes de produit, Petit Côté ambitionne de devenir un acteur majeur du snacking. Déjà présent entre autres chez Poke Bar, La Grande Épicerie de Paris ou encore FoodChéri, Petit Côté prépare son expansion avec de nouveaux distributeurs comme Bergams. La marque renforce également sa présence nationale en arrivant ce mois ci chez Pokawa, restaurant leader des pokebowl en France, qui compte 54 points de ventes. Petit Côté prévoit de multiplier par 5 son nombre de points de vente d’ici la fin de l’année.

FBA et Petit Côté : encourager l’entrepreneuriat et de l’investissement féminin

Pour accélérer sa croissance et le développement de nouveaux produits, Petit Côté ouvre son capital à des investisseur·se·s privé·e·s dont Femmes Business Angels.

1 million d’euros au capital de 20 startups en 2020

Femmes Business Angels investit dans 30% de projets dirigés ou co-dirigés par des femmes et 35% de dossiers en région.

Femmes Business Angels a investi 1 million d’euros au capital de 20 start-up en 2020. Parmi elles, 30% de start-up dirigées ou co-dirigées par des femmes et 35% de dossiers en région.

FBA, dont la mission première est d’encourager la présence des femmes dans l’actionnariat reste tonique en dépit du contexte économique et sanitaire en en accueillant 31 nouvelles investisseuses au sein de son réseau.

Femmes Business Angels a été salué comme un des réseaux de Business Angels les plus dynamiques au cours de ces derniers mois et continue d’élargir la composition de son conseil d’administration.

Femmes Business Angels accompagne 50inTech dans sa levée de 600K€.

50inTech est une communauté en ligne qui regroupe les femmes de la tech et leurs allié⸱e⸱s. Elle a pour mission de rendre le digital plus paritaire et plus inclusif, à travers une plateforme de networking exigeante et la mise à disposition de ressources concrètes. L’objectif ? Arriver à 50% de femmes dans le secteur d’ici à 2050. La startup lève 600K€ pour poursuivre son développement et son expansion à l’international.
Ancienne directrice générale de Willa – l’incubateur qui accompagne des startups fondées par des femmes – et cheffe adjointe du département numérique de la Mairie de Paris, Caroline Ramade a fondé la startup 50inTech avec Gaëlle Le Goff en 2019. Ferventes avocates des femmes de l’économie digitale, elles sont animées par un même constat : le manque notable de talents féminins dans la Tech.
Aujourd’hui, la startup rassemble une communauté de plusieurs milliers de femmes du numérique et travaille avec une vingtaine de grands groupes et géants de la tech (Slack, Criteo, BackMarket, Malt, Axa…). Afin de poursuivre sa mission de promotion de la parité, 50inTech a notamment lancé le Challenge Female Fintech for Good aux côtés de la Société Générale pour promouvoir les jeunes entrepreneuses qui développent des solutions pour une économie plus responsable et inclusive.

 

La tech : un entre-soi masculin.

Les disciplines des STEM (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques) et le numérique sont au cœur des métiers d’avenir. Si ce secteur était originellement plus diversifié (avec 30 à 50% d’effectifs féminins en informatique dans les années 50), la part des femmes dans la tech a progressivement diminué. Elles représentent aujourd’hui 27,4% des employé·e·s du secteur, 27% des ingénieur·e·s (contre 47% des élèves de Terminale S), 16% des technicien⸱ne⸱s d’études et de développement en informatique, 10% des dirigeant·e·s de start-ups.
Si la tendance semble s’inverser dans les discours des dirigeant·e·s, ces effectifs ont diminué de 11% en 5 ans dans le secteur des hautes technologies en France (étude Gender Scan, 2019). À ce plafond de verre s’ajoute une progressive fuite des cerveaux des femmes de la tech. Une sur deux quittera la tech dans les 8 ans après son arrivée, en raison d’un environnement sexiste dominé par des codes masculins, de disparités salariales et de manque de perspectives d’évolution professionnelle.
 

50inTech, une communauté pour améliorer la place des femmes dans la tech.

La startup propose aujourd’hui 2 offres SaaS sur le marché des diversity and inclusion tech solutions : Recruit Tech Her On, avec une page d’entreprise composée d’un gender neutral jobboard, Innovate Her, avec la mise à disposition de campagnes d’appels à projets de startups pour identifier les startups co-fondées par des femmes. Plus qu’une mise en contact, la plateforme permet d’apprendre à déconstruire ses propres biais inconscients, de partager son expérience, et de recevoir des feedbacks. Les entreprises accompagnées par la plateforme bénéficient quant à elles d’indicateurs d’inclusion et d’outils pour faire rayonner leurs talents féminins

 

La mission commune de FBA et 50inTech : féminiser l’entrepreneuriat et le numérique.

50inTech ouvre son capital à des investisseur·se·s privé·e·s dans le but de poursuivre son développement et son internationalisation :
« En un an d’existence, nous sommes fier·e·s d’avoir trouvé un market fit en pleine pandémie, avec 112% de croissance dont 50% sur la partie SaaS. C’est le signe que les entreprises recherchent des solutions concrètes pour plus de diversité et d’inclusion dans la tech, et plus seulement de la communication. La crise sanitaire a par ailleurs révélé un besoin vital pour les femmes de la tech d’être engagées dans une communauté de soutien et d’entraide. En témoigne le What I Really Really Want Bootcamp, un programme de formation à la négociation que nous avons lancé en novembre.  »
Caroline Ramade, CEO de 50inTech
 
La collaboration avec FBA, qui réunit près de 150 femmes qui investissent individuellement et accompagnent des startups innovantes, portées par des femmes ou des hommes, s’inscrit dans leur ambition mutuelle de promouvoir la diversité. Cette levée de fonds inclut l’aide de la BPI et se différencie par une proportion à 80% de femmes investisseuses privées qui ont identifié le besoin de diversity & inclusion tech solutions. Ilhame Choukrani, membre active de FBA et membre du comité stratégique de 50inTech, fait partie de ces investisseuses :
« 50inTech porte un projet et une mission essentiels : accélérer la mixité dans la Tech. Les femmes sont tout à la fois des talents indispensables, des entrepreneures performantes et des investisseuses engagées. La détermination de Caroline, la qualité de son équipe et la pertinence du projet m’ont convaincues. Je suis ravie et honorée de rejoindre le comité stratégique de 50inTech. »
Ilhame Choukrani, membre active Femmes Business Angels

Braintale lève 1M€ auprès de Femmes Business Angels, Angels Santé, Paris Business Angels, Arts & Métiers Business Angels et d’autres investisseur·se·s privé·e·s.

Braintale, la startup medTech qui propose des solutions pour le diagnostic et la prise en charge adaptée des patient·e·s atteint·e·s de lésions cérébrales, lève 1M€ pour poursuivre son développement et sa commercialisation.
 
Créée en juillet 2018, Braintale permet aux médecins de bénéficier de solutions de diagnostic et pronostic validées cliniquement grâce à des mesures sensibles et fiables des altérations de la microstructure cérébrale. La pépite a notamment reçu de nombreuses récompenses comme le concours i-Lab 2018 du CNRS et le Prix Coup de Cœur de l’Innovation décerné par la Société Française de Radiologie, le pôle de compétitivité Medicen et le SNITEM (Association Française des Dispositifs Médiaux).

 

Des dommages cérébraux invisibles en radiologie conventionnelle

Les solutions actuelles en radiologie ne mettent pas en évidence les dommages cérébraux de manière systématique. Ce manque de fiabilité a pour conséquence une grande incertitude des familles et des médecins sur la récupération à long terme des patient·e·s resté·e·s dans le coma après plusieurs jours de réanimation et entraîne des prises de décisions inadaptées en termes d’options thérapeutiques.
 

Braintale : des solutions logicielles de mesure, de prédiction et d’aide à la prise de décision

La startup propose aujourd’hui plusieurs solutions de diagnostic et de pronostic grâce à des dispositifs médicaux de quantification standardisée, couplés à des algorithmes d’intelligence artificielle (IA). Premièrement, brainQuant est une solution Saas marquée CE permettant de quantifier les lésions cérébrales à partir d’une IRM de diffusion (imagerie par résonance magnétique) et bénéficiant de contrôles de qualité systématiques. A ce dispositif s’ajoute BrainScore-coma, autre solution Saas, qui combine brainQuant à des algorithme IA pour prédire la sortie du coma chez des patient·e·s en soins intensifs atteint·e·s de lésions cérébrales graves. Cette dernière solution est issue d’essais cliniques réalisés auprès de plus de 500 patient·e·s et conduits par l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris). La startup compte aussi adresser les maladies dégénératives du cerveau comme la sclérose en plaque ou les maladies d’Alzheimer et de Parkison.

 

FBA et Braintale : un investissement au cœur de l’innovation médicale

Braintale ouvre son capital à des investisseur·se·s privé·e·s dans le but de poursuivre son développement et sa commercialisation :
« Nous sommes très heureux·se·s de l’engagement de Femmes Business Angels à nos côtés. C’est pour l’équipe un soutien formidable afin de développer nos activités et permettre aux patient·e·s en réanimation et en neurologie d’être mieux pris·e·s en charge. »
Vincent Perlbarg, co-CEO de Braintale
 
Présente à Paris, Lyon, Strasbourg, Marseille et au Havre, FBA réunit près de 150 femmes qui investissent individuellement et accompagnent des startups innovantes, portées par des femmes ou des hommes. Odile Guichard, membre active du réseau, présente ses raisons d’investir dans le projet :
« Au premier abord j’ai été intéressée par l’utilisation de l’Intelligence Artificielle, puis surtout convaincue par l’équipe, expérimentée, qui fonctionne efficacement, et avec un enthousiasme communicatif. Elle a su me convaincre et elle saura le faire avec les médecins pour faire rapidement de Braintale l’outil prédictif indispensable à l’analyse évolutive du cerveau. »
Odile Guichard, membre active Femmes Business Angels

Julie Rachline et Vincent Perlbard, co-CEOs de Braintale

Femmes Business Angels participe à la levée de fonds de 565K€ de GoSense, la startup qui révolutionne la mobilité des personnes mal et non-voyantes.

GoSense lève 565K€ auprès de Femmes Business Angels, BADGE, Angels Santé, 2 family offices et d’autres business angels indépendant·e·s pour poursuivre son développement en France et s’ouvrir aux marchés espagnol et allemand.
 
En 2015, Hugues de Chaumont et François Birot, spécialiste en réalité virtuelle, co-fondent GoSense pour permettre aux personnes mal et non-voyantes de retrouver leur mobilité et leur autonomie dans l’espace urbain. Ensemble, ils développent une gamme de solutions intelligentes basées sur des capteurs 3D de l’environnement et sur une technologie de réalité augmentée sonore. Plusieurs fois récompensés pour l’innovation de leur solution, les deux associés s’attaquent désormais à des problématiques plus larges d’accessibilité à l’heure de la Smart City.

 

Lutter contre l’insécurité, la dépendance et l’isolement social des personnes aveugles ou malvoyantes.

Aujourd’hui, plus de 2 millions de personnes sont aveugles au sein de l’Union Européenne. La grande majorité d’entre eux·elles déclare avoir une incapacité sévère à se déplacer en extérieur, et donc à maintenir une vie sociale saine ou à accéder à l’emploi, dans un environnement pensé par et pour les voyant·e·s. GoSense est né de la conviction que l’augmentation des capacités sensorielles de l’humain par les nouvelles technologies représente une évolution majeure qui marquera profondément le 21ème siècle. La startup favorise aussi l’emploi des personnes aveugles, mobilisées pour l’assemblage de ses produits ou recrutées en tant qu’ambassadeur·rice·s.
 

GoSense : des solutions d’augmentation sensorielle pour que les personnes mal ou non-voyantes se réapproprient l’espace urbain.

La startup propose aujourd’hui plusieurs solutions intelligentes de mobilité piétonne. Premièrement, le boitier connecté « Rango » qui se fixe à une canne blanche traditionnelle et alerte l’utilisateur·rice·s des obstacles pour gagner en autonomie et en sécurité dans leurs déplacements quotidiens. Rango met à disposition d’autres services via son application mobile dédiée « Wizigo ». On y retrouve par exemple la fonctionnalité « Où suis-je ? » et la consultation des horaires des transports en commun. Les écouteurs extra-auriculaires « AirDrivesTM » complètent l’offre afin d’entendre les alertes Rango et d’écouter de la musique tout en restant alerte à son environnement. La solution Rango est remboursable à 75% en France par les MDPH (Maisons départementales des personnes handicapées).
« Notre technologie de balise sonore virtuelle, combinée à la couche logicielle, propose une solution d’orientation et de guidage intérieur et extérieur, appelée Wizigo, qui permet de connecter les usager·e·s à leur environnement de façon inédite, mais surtout extrêmement simple et intuitive pour les utilisateur·rice·s. »
Hugues de Chaumont, CEO de GoSense.

FBA et GoSence : mettre du sens dans l’innovation.

Présente à Paris, Lyon, Strasbourg, Marseille et au Havre, FBA réunit près de 150 femmes qui investissent individuellement et accompagnent des startups innovantes, portées par des femmes ou des hommes. Catherine Abonnenc, vice-présidente du réseau, présente ses raisons d’investir dans le projet :

La fintech DeftHedge lève 800K€ auprès de Femmes Business Angels et d’autres réseaux de business angels.

 
DeftHedge lève 800K€ auprès de Femmes Business Angels, Paris Business Angels, Provence Angels, Finance & Technologie et d’autres business angels indépendant·e·s pour accélérer la commercialisation de sa plateforme SaaS.
Fondée en 2017 par trois experts dans le domaine des risques financiers (Olivier Lechevalier, CEO, Karl Courant, CPO, Nicolas Deleval, CTO), la startup permet de maîtriser ses coûts de change et de faciliter la prise de décision. La solution SaaS s’adresse aux directeur·rice·s financièr·e, dirigeant·e·s, comptables, trésorièr·e·s des PME, ETI et Grands Comptes. La solution a déjà convaincu une vingtaine de client·e·s.

 

La complexification croissante et la volatilité des marchés de change ont un impact direct sur le résultat des sociétés qui ont une activité internationale.

La complexité et la volatilité croissante des marchés rendent la gestion des changes et des matières premières difficile, chronophage et coûteuse pour les entreprises ayant des activités à l’international. En France, 50 000 entreprises sont exposées aux variations des devises et 500 000 sont exposées aux variations des matières premières. De plus, la plupart des entreprises ne disposent pas d’outils dédiés pour adresser ces risques et privilégient encore Excel, ou autres tableurs, outils dépassés sur le sujet, et qui ne préservent pas des erreurs. Face à ces défis, DeftHedge propose une solution complète SaaS pour piloter plus efficacement les expositions et les transactions de change et de matières premières. Jusqu’ici la startup enregistre 70% de temps économisé par mois, 25% de marges bancaires économisées et 10% de gains réalisés sur l’ensemble des positions.

 

DeftHedge : la solution clef en main à destination des entreprises pour piloter de manière plus efficace les devises et matières premières.

La solution se décline en plusieurs modules : les « indispensables » (centralisation et sécurisation des informations en temps réel du marché de changes, affichage et réduction des marges appliquées par les banques, solutions de surveillances personnalisées, accompagnement stratégique) et les « modules complémentaires » (aide à la prise de décision, automatisation de votre comptabilité de change, consolidation des positions). La plateforme propose notamment un simulateur unique en machine learning « SmartStrategy » qui propose des stratégies de couverture adaptées aux contraintes de gestion spécifiques de ses utilisateur·rice·s mais aussi d’en visualiser les impacts en un clic. Un avantage supplémentaire : l’application permet d’importer facilement vos données à votre convenance (en API, CSV, Excel ou manuellement).

 

FBA et DeftHedge : un pari sur l’avenir de la gestion de change et de matières premières.

DeftHedge ouvre son capital à des investisseur·se·s privé·e·s dans le but de déployer sa solution en France puis en Europe, recruter des profils stratégiques et développer de nouveaux modules .
Présente à Paris, Lyon, Strasbourg, Marseille et au Havre, FBA réunit près de 150 femmes qui investissent individuellement et accompagnent des startups innovantes, portées par des femmes ou des hommes. Nadine Coulm, membre active du réseau, rejoint le comité stratégique de DeftHedge pour accompagner la startup dans sa croissance.

Découvrez l'équipe DeftHedge :

Femmes Business Angels participe à la levée de fonds de 500K€ de Yelda

Yelda lève 500K€ auprès de Femmes Business Angels, Arts & Métiers Business Angels, Paris Business Angels et ses actionnaires historiques pour accélérer son développement et répondre au besoin des entreprises de mise en place rapide d’un assistant vocal pour interagir avec leurs client·e·s.
 
Fondée en 2018 par Thomas Guenoux, serial entrepreneur à l’origine de l’agence digitale KRDS et du blog BD CommitStrip à destination des développeur·se·s, Yelda développe une plateforme de création d’assistants vocaux à destination des entreprises. En l’espace de quelques mois, la plateforme a gagné la confiance de client·e·s, PME et grands groupes, comme BNP Paribas, Sodebo, la FNAC et la SNCF. Cette première levée de fonds permettra de recruter des profils experts dans le développement de produits web, l’intelligence artificielle et l’automatisation commerciale. Le tour de table est complété par Bpifrance qui porte la levée à 750K€.

 

Dans un monde où l’assistance est de plus en plus dématérialisée, Yelda se donne la mission de fournir à chaque entreprise un assistant virtuel personnalisé grâce à sa plateforme.

Les assistants vocaux (Google Home, Alexa…) gagnent du terrain dans les foyers français. En revanche, malgré un fort besoin exprimé, les entreprises peinent à mettre en place des assistants autonomes adaptés à leurs besoins. En effet, la mise en place de cette technologie peut s’avérer trop complexe, trop longue et trop coûteuse, surtout en période de crise.
 

La solution Yelda : permettre la conception et le déploiement de robots conversationnels pour parler en direct à ses client·e·s, en seulement 3 minutes et sans passer par la case coding.

La solution est entièrement personnalisable grâce à une large offre de modules pré-intégrés et pré-entrainés adaptables : prise en charge par l’écrit comme par la voix des FAQ, services client·e·s, service achat, création de contenus leads (quizz, devis…), aide au recrutement. La plateforme donne même accès à un tableau de bord complet qui recense conversations, modifications des réponses et principaux KPIs pour identifier les attentes client·e·s. L’atout de Yelda : un système de crowdsourcing intégré qui améliore la compréhension des requêtes des client·e·s au fil du temps, sans qu’il soit nécessaire d’intervenir. Détail non négligeable, Yelda peut être déployé sur un site web, une application mobile ou via les assistants vocaux comme Google Home ou Alexa.

 

FBA et Yelda : un investissement au cœur de l’innovation.

Yelda ouvre son capital à des investisseur·se·s privé·e·s dans le but d’accélérer sa croissance et de consolider son équipe.

Femmes Business Angels participe à la levée de fonds de 1M€ du Rouge Français

Le Rouge Français, startup spécialisée dans les cosmétiques 100% français et responsables, lève 1 million d’euros pour poursuivre son internationalisation et continuer à développer son centre de recherche. FBA investit aux côtés d’INSEAD Business Angels, de l’OBRATORI – L’Occitane Innovation Lab, de Chantal Baudron et d’autres Business Angels.
 
Lancé en 2019, Le Rouge Français développe une gamme brevetée de maquillage 100% tricolore, certifiée bio et 100% recyclable avec des produits utilisant des pigments issus des plantes tinctoriales. La marque a été lauréate du concours Cosm’Éthique 2019 organisé par le label de la cosmétique bio Cosmebio. Le Rouge français est certifiée Clean Beauty, Cosmos Organic (cosmétiques biologiques ou naturels), EcoCert, PETA (cruelty-free et vegan).

 

Une marque innovante qui s’engage pour un nouveau paradigme cosmétique naturel, responsable et pérenne :

Grâce à des procédés spécifiques et un sourcing pointu des plantes, partenaires et fournisseurs, Le Rouge Français propose aux consommateurs des produits aux couleurs naturelles et originales, respectueux de l’environnement et de la santé. Leurs produits sont garantis sans mica (pigments minéraux issus de la terre pouvant contenir des métaux lourds) ni dioxyde de titane TiO₂ (composé industriel présent dans la plupart des produits de notre quotidien malgré des risques pour la santé). Le Rouge Français renoue avec des savoir-faire artisanaux et fait redécouvrir les bienfaits des propriétés biologiques.
 

FBA et Le Rouge Français : un engagement mutuel en faveur de l’entrepreneuriat et de l’investissement féminin :

Afin de poursuivre ses objectifs de développement, Le Rouge Français ouvre son capital à des investisseurs privés. La fondatrice, Elodie Carpentier, est fière de clôturer cette nouvelle levée de fonds aux côtés de FBA. 
Présente à Paris, Lyon, Strasbourg, Marseille et au Havre, FBA réunit près de 150 femmes qui investissent individuellement et accompagnent des startups innovantes portées par des femmes ou des hommes. Catherine Lamarque, membre de l’antenne marseillaise, rejoint le comité stratégique du Rouge Français pour accompagner la startup dans sa croissance à l’international.

Femmes Business Angels accompagne la startup Magma Technology dans sa levée de fonds de 800K€

Magma Technology, startup spécialisée dans le suivi des marchandises et des équipements de transport de nouvelle génération basée sur l’IoT, lève 800 000 euros pour accélérer sa commercialisation et pousser son logiciel à la pointe de la technologie. FBA investit aux côtés du réseau Arts et Métiers Business Angels, Val de France Angels et Investessor.
 
Lancée en juin 2018 et déjà présente en Europe, Magma Technology développe une solution de géolocalisation des contenants et de la marchandise transportés, accessible en direct depuis sa plateforme web. La startup a été notamment récompensée par le Prix de l’Innovation du CNES et compte des clients comme L’Oréal, Safran ou Caterpillar.

 

Magma Technology révolutionne la gestion logistique en misant sur le « conteneur as a service » :

Avec plus 9 milliards de contenants logistiques en circulation dans le monde, Magma Technology répond au besoin des entreprises de traçabilité logistique : un processus coûteux et chronophage. En combinant l’Intelligence Artificielle et Internet des objets (IoT) le logiciel transforme les contenants en Smart Assets quel que soit le mode de transport. L’application fournit ainsi des prévisions des temps d’arrivée, des notifications personnalisées et une visibilité globale permettant d’anticiper les retards et les aléas de livraison. En outre, elle simplifie la gestion des équipements en mettant à disposition un inventaire automatisé en temps réel et en analysant la rotation de votre parc.
 

FBA et Magma Technology : un investissement au cœur de l’innovation :

Afin de poursuivre ses objectifs de développement, Magma Technology ouvre son capital à des investisseur·se·s privé·e·s dont Femmes Business Angels. Présente à Paris, Lyon, Strasbourg, Marseille et au Havre, FBA réunit près de 150 femmes qui investissent individuellement et accompagnent des startups innovantes portées par des femmes ou des hommes, Marie-Florence Robert, membre active du réseau, rejoint le comité stratégique de Magma Technology pour l’accompagner dans sa croissance.

Bilan 2019 de l’activité des Business Angels

43 M € investis dans 422 opérations : les investissements des Business Angels français connaissent une nette hausse en 2019. 

Cliquer sur l’infographie pour l’agrandir

L’analyse des données recueillies auprès des 5 500 membres de France Angels, la Fédération Nationale des Business Angels montre une hausse chez les Business Angels, marquant l’assimilation des mesures réglementaires et fiscales votées lors de la Loi de finances 2018. Ce temps d’adaptation a permis d’entrainer la progression de l’activité des Business Angels qui avait été partiellement réduite au cours de l’année 2018.

Montants investis en hausse

On perçoit une réduction du nombre d’opérations passant de 455 à 422 opérations, soit une baisse de 7 %. Cependant le total des montants investis par rapport à 2018 a augmenté de 15 %, avec un total de 43 millions d’euros en 2019. Ceci se traduit par une augmentation du montant des tours de tables effectués par les Business Angels !

Il faut à ce montant ajouter 107 millions d’euros de co-investissements aux côtés des Business Angels par des Business Angels indépendants, des fonds (nationaux et régionaux,…). C’est un effet d’entrainement des Business Angels de 2,8 pour l’économie de proximité.

Les Business Angels, toujours aussi dynamique !

En 2018, les réseaux de Business Angels ont investi ensemble, et ont vu une opportunité de partager leurs moyens financiers et humains entre eux et auprès des entrepreneuses et entrepreneurs. Cette année encore, les co-investissements inter-réseaux comptabilisent un total de 282 investissements au 1er tour ce qui représente 48% des opérations et 42 % en montants en 2019.

Les Business Angels, des acteurs de l’économie régionale

Cette force régionale crée un impact direct sur l’économie réelle. Les investissements de Business Angels ont permis de créer et de maintenir environ 2 500 emplois cette année et plus de 20 000 au cours des 10 dernières années.

Une ré-harmonisation des secteurs de l’investissement

Malgré une légère réduction du secteur numérique, ce dernier conserve sa place de leader avec 34 % du total des investissements et des sociétés financées. La santé et la biotechnologie ont enregistré 18% des investissements totaux contre 22% en 2018. Les entreprises du secteur des biens de consommations regagnent leur troisième place avec 14 % des investissements réalisés en 2019 contre 10% en 2018.

Viennent ensuite les biens et services industriels (12%), les transports (10%), l’énergie cleantech (6%) et les 5 % restants sont répartis dans les médias, la mode ou le sport.

Des mesures d’incitation au renforcement des fonds propres des PME et TPE

Communiqué de presse France Angels - 2 avril 2020

Dans le contexte dramatique de pandémie et d’arrêt brutal de l’économie mondiale, France Angels appelle les 5.500 Business Angels à se mobiliser pour être encore plus présents, encore plus vigilants auprès des start-up et des PME qu’ils accompagnent et à les soutenir par tous moyens, y compris financiers, pour préserver leurs chances de développement.

France Angels salue les mesures de soutien aux entreprises et aux personnes annoncées par le gouvernement français. Pour la protection immédiate des TPE et des PME et leur relance à l’issue de la crise sanitaire elle appelle le gouvernement français à prendre des mesures d’urgence complémentaires, aujourd’hui autorisées par l’encadrement temporaire des aides d’Etat adopté par la Commission européenne pour soutenir l’économie européenne :

1/Encourager l’engagement financier des particuliers auprès des TPE/PME

Les prêts mis à disposition des PME/TPE sont proportionnels aux fonds propres de ces entreprises. Afin de protéger le vivier des futures ETI françaises, il faut donc encourager les particuliers à souscrire à des émissions d’actions de ces entreprises pour reconstituer/renforcer leurs fonds propres en complément des prêts accordés par le système bancaire.

En particulier, nous demandons des mesures incitatives pour orienter l’épargne des particuliers vers les jeunes entreprises :

  • Taux de déduction IRPP porté de 18% à 30% et plafond de déduction spécifique de 100.000 € par part fiscale, en cas de souscription au capital des PME éligibles,

  • En permettant la déduction, du revenu global des souscripteurs, de la perte nette en capital sur des sociétés éligibles après prise en compte de la réduction d’impôt initiale

  • Et possibilité de réinvestir les produits de cession en sursis d’imposition (I.R. et CSG) en cas d’investissement en remploi dans des PME éligibles,

  • Ces dispositions étant étendues aux regroupements des investisseurs dans des structures non soumises à l’I.S. et au bénéfice d’entreprises normalement exclues, au regard des critères applicables aux aides d’Etat :

    • D’une part en raison de leur âge, supérieur à sept ans

    • Ou du fait qu’elles constitueraient un investissement de suivi en exemption des aides d’Etat

    • Ou du fait qu’elles seraient qualifiables d’entreprises en difficulté.

2/ Favoriser un soutien rapide des actionnaires auprès de ces entreprises

Pour éviter que les difficultés d’évaluation des entreprises en période de crise et les délais de réalisation des augmentations de capital ne freinent les apports des actionnaires, nous demandons que le bénéfice de ces mesures soit étendu aux avances bloquées d’actionnaires destinées à être incorporées au capital des entreprises, ainsi qu’aux souscriptions de titres financiers donnant potentiellement accès au capital aux entreprises : obligations convertibles ou remboursables en actions et bons de souscription d’actions. Cela sous condition, évidemment, de reversement de la réduction d’impôt en cas d’un remboursement de ces titres non réinvesti dans des PME éligibles.

Quand nos startups se mobilisent…

Nos startups se mobilisent pour, à leur échelle, apporter leur soutien à toutes les personnes touchées par l’épidémie de coronavirus : les particuliers, les entreprises, le personnel soignant… Découvrez les initiatives menées par l’écosystème entrepreneurial FBA dans différents secteurs : le médical bien sûr, mais aussi la tech, l’éducatif, les transports, la culture… Merci et bravo pour leur mobilisation. 

Pour soutenir le personnel soignant : 

  • Fizimed a récolté plusieurs milliers d’euros via une cagnotte leetchi pour équiper le personnel soignant en masques. Le matériel sera remis aux autorités sanitaires.
  • TOTEM mobi, dont le service est maintenu pendant le confinement, réserve la location longue durée aux soignants et leur met à disposition ses véhicules électriques. Si vous faites partie du corps médical ou que votre profession vous impose de vous déplacer, contactez soignants@totem-mobi.fr

Pour continuer à travailler :

  • Snapshift rend son logiciel de planning et gestion du personnel gratuit pour tous. Leur application vous permet de planifier des équipes restreintes pour la livraison ou la vente à emporter, communiquer avec elles, préparer vos rapport de paie et suivre les heures de chômage partiel de vos collaborateurs. 
  • Corporama vous permet de digitaliser gratuitement votre prospection commerciale BtoB grâce à ses 4 services innovants destinés aux commerciaux et équipes marketing. 
  • Wimi est la solution tout-en-un qui rend le travail d’équipe simple, fluide et efficace. La startup met à disposition 100 000 postes de travail pour les agents publics et déploie aussi une offre d’accompagnement personnalisé pour aider les TPE-PME à surmonter cette crise. 
  • BloomUp rend accessible gratuitement sa plateforme collaborative, jusqu’à la fin de la période de confinement, pour que les entreprises continuent de travailler et d’innover dans les meilleures conditions.

Pour l’éducation de vos enfants :

  • Lelivrescolaire.fr offre l’accès à son mode Premium qui vous permet de gérer les devoirs et exercices interactifs à distance, de récupérer les copies de vos élèves, de leur envoyer une correction, et même de personnaliser vos manuels numériques pour collèges et lycées, sans connexion internet.
  • In Teach met à disposition gratuitement sa plateforme de formation sur mobile pour les écoles, collèges, lycées & universités jusqu’à la fin de l’année scolaire. 

Pour garder le contact malgré son handicap : 

  • Les opérateurs de la Fédération Française des Télécoms et RogerVoice ont décidé de doubler le nombre d’heures de communication pour les sourds et malentendants et offre gratuitement 2h de relais téléphonique en LSF, LPC ou sous titrage, jusqu’au 5 avril. 

Livre blanc « Investissement et actionnariat, leviers de la réussite économique des femmes »

Femmes Business Angels présente son livre blanc
dans le cadre de son forum de l’investissement au féminin Winday le 3 mars

Investissement et actionnariat, leviers de la réussite économique des femmes

Femmes Business Angels organise la 3ème édition du Winday, forum de l’investissement au féminin, le 3 mars 2020 avec le soutien de BNP Paribas Banque Privée. Le forum se tient à 18h au Centre de conférences Pierre-Mendès France du ministère de l’Economie et des Finances. Un livre blanc sur la place de l’actionnariat dans la réussite économique des femmes est remis à cette occasion à Bruno Le Maire et Marlène Schiappa qui ont accordé leur parrainage et marrainage à l’opération.

Dans son livre blanc, FBA dresse un triple constat :

De nombreux discours et actions visent à promouvoir la place des femmes dans l’économie mais investissement et actionnariat féminins sont oubliés alors que ce sont des effets de levier formidables pour l’économie.

  • Il existe peu, voire pas d’études sur le sujet de l’actionnariat féminin.
  • Les femmes sont largement sous-représentées dans la sphère de l’actionnariat et de l’investissement du fait de freins culturels et éducatifs, familiaux, financiers.
  • Pourtant les femmes constituent un formidable levier pour dynamiser la chaîne de valeur entrepreneuriale et apporter de nouvelles ressources essentielles pour le développement d’une économie plus durable, plus inclusive et plus juste.

Et propose 4 voies d’action :

FBA a réalisé une vingtaine d’auditions d’acteurs du monde économique et s’est appuyé sur sa proximité des entrepreneurs et entrepreneures, sa pratique éprouvée du co-investissement avec fonds d’investissement publics et privés, sa collaboration avec les plateformes de financement participatif et sa longue expérience de la formation des femmes sur les sujets de l’investissement et de l’entrepreneuriat pour formuler 4 pistes d’action :

  • Collecter les données sur l’actionnariat féminin et créer un index de l’actionnariat féminin sous le pilotage d’un comité pluridisciplinaire.
  • Mobiliser et accompagner les femmes actionnaires, en développant la formation à l’actionnariat et l’investissement, à l’instar des Masterclass de l’investissement qui ont créées par FBA.
  • Mieux flécher les fonds publics vers les entreprises les plus inclusives.
  • Soutenir l’investissement privé en améliorant l’encouragement fiscal du dispositif Madelin pour les investissements effectués dans des entreprises respectant des critères d’impact, de mixité et de diversité.

Winday, 3ème édition du forum de l’investissement au féminin

Quelle place pour l’actionnariat et l’investissement
dans la réussite économique des femmes ?


Femmes Business Angels organise la 3ème édition du Winday, forum de l’investissement au féminin, le 3 mars 2020 avec le soutien de BNP Paribas Banque Privée. Le forum se tiendra à 18h au Centre de conférences Pierre-Mendès France du Ministère de l’Economie et des Finances. Un livre blanc sur la place de l’actionnariat dans la réussite économique des femmes sera remis à cette occasion à Bruno le Maire et Marlène Schiappa, qui ont accordé leur parrainage et marrainage à l’événement.

La troisième édition de notre forum se tiendra
le mardi 3 mars 2020 de 18h à 22h
au Centre de conférences du Ministère de l’Economie et des Finances

En 2019, 1 million d’euros au capital de 23 startups

50% des montants investis par les Femmes Business Angels orientés vers des entreprises dirigées par des femmes

Les membres de Femmes Business Angels ont investi 1 million d’euros au capital de 23 startups innovantes en 2019, issues de tous secteurs d’activité et de 6 régions de France.

FBA dont la mission première est d’encourager la présence des femmes dans le monde de l’investissement a également à coeur de participer au développement de l’entrepreneuriat féminin en assurant le relais dans la chaîne de financement dans la phase la plus risquée, entre structure d’incubation, accélération, crowdfunding et fonds d’investissement. Cet engagement se traduit par le fait que 50% des montants investis ont été orientés vers des projets dont la CEO est une femme.


Parmi les 23 projets investis, 13% développent une intelligence artificielle, 26% ont un impact social et/ou environnemental, 30% délivrent une expérience client innovante. Mobilité, transport et logistique, Médias, Agriculture et agro-alimentaire BTP et énergies renouvelables sont les principaux secteurs retenus pour ces investissements.
6 régions françaises sont représentées : Ile-de-France (40% des projets investis), Auvergne-Rhône-Alpes (30%), Nouvelle-Aquitaine (13%), PACA (9%), Occitanie (4%) et Bretagne (4%).

FBA accompagne WeNow dans sa levée de 1,3M€

WeNow lève 1,3 million d’euros pour accélérer le déploiement de sa technologie de neutralité carbone embarquée dans les véhicules

wenow
WeNow, la start-up spécialiste de la neutralité carbone connectée des flottes d’entreprise, annonce aujourd’hui avoir bouclé une levée de fonds de plus d’1 million d’euros menée par RAISE Impact avec la participation de LITA, de business angels notamment du réseau Femmes Business Angels et de Bpifrance pour accélérer la commercialisation de son produit en France.

– WeNow développe et commercialise le seul dispositif connecté breveté au monde qui permet à tout conducteur de réduire les émissions de CO2 de ses trajets.
– WeNow propose une solution rentable à impact immédiat sur le climat grâce à un boitier connecté que les conducteurs installent dans leur voiture et une application mobile.
– Wenow est labellisée BCorp depuis 2017, sélectionnée parmi les 1000 projets de la Fondation Solar Impulse et partenaire de l’ONU.
– L’entreprise ambitionne d’équiper les flottes des grands groupes européens et devenir la marque « neutralité carbone » de référence en matière de mobilité verte.

Fondée fin 2014 par Valérie Mas et Fabien Carimalo, WeNow développe et commercialise des outils connectés destinés aux flottes automobiles d’entreprise pour réduire immédiatement leur empreinte carbone.

Réduire durablement les émissions de CO2 grâce à un mix de technologie, coaching et gamiification

Alors que les flottes d’entreprises peinent à opérer leur transition énergétique pour des raisons financières ou opérationnelles, WeNow leur propose une solution rentable à impact immédiat sur le climat.
Elle s’appuie sur un boitier connecté que les conducteurs installent dans leur voiture et une application mobile qu’ils téléchargent sur leur smartphone. Grâce à une association unique d’algorithmes propriétaires, de méthodes de coaching éprouvées et d’un système de challenges intelligents, WeNow réduit durablement de 10 à 15% la consommation de carburant des flottes, compense les émissions de CO2 qui n’ont pas pu être réduites et accompagne les entreprises dans la transformation de leur flotte.
Rentable dès 5% d’économies de carburant, la solution a aussi des impacts positifs sur la sécurité et les coûts de maintenance. Chez ses clients, les résultats sont probants, comme dans l’entreprise Charier, qui a vu sa consommation de carburant réduite de 17 % en un an. WeNow compte aujourd’hui plusieurs milliers de véhicules équipés et tout autant d’utilisateurs sensibilisés aux pratiques d’éco-conduite.
 

Objectif : équiper les grands groupes européens

Cette levée de fonds va permettre à la start-up labellisée BCorp depuis 2017, sélectionnée parmi les 1000 projets de la Fondation Solar Impulse et partenaire de l’ONU, de se développer et d’élargir ses effectifs pour notamment équiper les grands groupes européens et devenir la marque « neutralité carbone » de référence
 
« Réconcilier économie et écologie : c’est la seule solution pour que les entreprises s’emparent du développement durable. WeNow ambitionne de devenir l’acteur de référence de la neutralité carbone embarquée pour donner les moyens à chaque entreprise d’agir immédiatement sur son impact sur le réchauffement climatique » expliquent Valérie Mas et Fabien Carimalo, co-fondateurs de WeNow.

Plénière Inter-Réseaux de Business Angels le 28 novembre à 18h

Les réseaux de Business Angels d’Île de France s’unissent pour financer 3 startups triées sur le volet.

 
Une soirée pour financer 3 projets : le jeudi 28 novembre à 18h se tiendra la seconde édition de la plénière inter-réseaux à l’Espace Carpeaux, 15 bd Aristide Briand, 92 400 Courbevoie.
Angels Santé, Arts et Métiers Business Angels, les Business Angels des Grandes Ecoles, Femmes Business Angels, Paris Business Angels et Val’Angels réunissent leurs investisseurs pour leur présenter trois opportunités de financement en phase de closing. 400 Business Angels sont attendus pour cette occasion spéciale.
L’objectif de cette plénière inter-réseaux est de réunir en une soirée les intentions d’investissement nécessaires au financement de ces trois startups.
La première édition de cet événement, organisée en mai 2018, a réuni plus de 200 investisseurs au théâtre de Neuilly-sur-Seine. Les montants investis à l’issue de la soirée représentaient plus de 80% des fonds recherchés par les startups, soit plus de 700 000€. Un beau succès !

Florence Richardson nommée présidente de Femmes Business Angels

L’Assemblée Générale de Femmes Business Angels (FBA), qui s’est tenue 13 juin dernier à Paris, a été l’occasion de renouveler partiellement le conseil d’administration du réseau et d’élire une nouvelle présidente, Florence Richardson.
Après 11 années à la tête du réseau en tant que présidente puis co-présidente aux côtés de Florence Richardson depuis 2014, Agnès Fourcade a exprimé son souhait de se retirer de la gouvernance de l’association. A l’instar de Béatrice Jauffrineau, fondatrice de FBA en 2003, Agnès Fourcade a été nommée présidente d’honneur de l’association à laquelle elle continuera d’apporter son appui pour le développement en région et en Francophonie.
Florence Richardson a été nommée présidente par le conseil d’administration à l’issue de l’assemblée générale. Florence a rejoint l’association il y a 10 ans et en est co-présidente depuis 2014. Après un diplôme d’ingénieur à l’Ecole Centrale Lille et un 3ème cycle ESCP-Europe, elle a exercé pendant 14 ans diverses fonctions au sein du groupe Crédit Lyonnais, dans le domaine de l’entreprise puis à la direction de la stratégie. Début 2002, elle a cofondé une entreprise de conseil en organisation commerciale et d’externalisation de forces de vente, dont elle a été directrice générale jusqu’à fin 2008 avant de rejoindre FBA et de se consacrer à l’activité de Business Angel. Certifiée administrateur de sociétés IFA/Sciences Po, membre de plusieurs comités stratégiques et de boards de jeunes sociétés, elle est administratrice dans le secteur financier et dans une PME cotée.

12 administratrices entourent Florence Richardson : Catherine Abonnenc (Vice-présidente), Cécile Bassot (Vice-présidente), Chantal Corbet (Vice-présidente), Françoise Huguet-Devallet (Vice-présidente), Nicole Pelletier-Perez (Secrétaire Générale), Stéphanie Chapon (Trésorière) ainsi que Johannah Gay, Liliane Lim, Morgane Rollando, Laurence Sonzogni-Delgado (élue lors de cette assemblée générale en remplacement de Martine Lin qui n’a pas souhaité le renouvellement de son mandat), Domitille Tabary et Ghislaine Torres.
La coordination des opérations est effectuée par Constance Cottin, Déléguée Générale.

 

Toute l’équipe de Femmes Business Angels est mobilisée pour poursuivre le développement du réseau et favoriser l’implication des femmes dans le financement de l’innovation, en collaborant étroitement avec les écosystèmes français et européens, actuellement en forte mutation.

Conseil d’Administration de Femmes Business Angels

FBA sort de Early Birds, racheté 16M€ par Attraqt

Early Birds, co-fondé en 2012 par Laetitia Comès-Bencaud et Nicolas Mathon, est une plateforme SaaS basée sur l’intelligence artificielle qui permet aux e-commerçants de personnaliser leur offre à destination des consommateurs. Concrètement, il s’agit d’analyser en temps réel le comportement des consommateurs sur les sites e-commerces. L’entreprise vient d’être rachetée par le britannique Attraqt pour 16 millions d’euros.
Des investisseuses FBA convaincues par le projet ont participé à sa première levée de fonds d’un montant de 350K€ en mai 2015. Pendant 4 ans de présence au capital et au comité stratégique, les investisseuses ont accompagné l’équipe dans leur réussite. 

Ce qui a séduit les investisseuses en 2015

  • Un projet très bien construit, qui présentait de bons fondamentaux et des perspectives de développement attractives.
  • Le time-to-market idéal
  • L’équipe ! Leur expérience, leur complémentarité et leur capacité d’écoute.

4 ans de montée en puissance

Cette levée avait pour objectif de poursuivre les recherches en R&D et perfectionner leur produit afin d’améliorer l’expérience utilisateur et le taux de conversion des clients. Early Birds a ensuite suscité l’intérêt du fonds Arts et Biens et a bouclé une levée de 4M€ en 2017. Cette nouvelle levée a permis de conforter leur position de leader en France et de s’ouvrir au marché britannique.
En 2019, Early Birds compte 26 salariés, 80 grands comptes dans ses clients et réalise 2,3 millions d’euros de CA (+64% en un an).

Une belle sortie pour FBA

Les investisseuses du premier tour réalisent un multiple de 7 fois la mise en 4 ans. C’est l’occasion pour FBA de rappeler les fondamentaux de l’investissement dans les startups :

  • La présence au comité stratégique pour assurer un suivi bienveillant et vigilant.
  • Les 3 critères qui déterminent l’investissement : l’équipe, l’équipe, l’équipe. 

" Ils ont su gérer le développement avec à la fois prudence en s'attachant à des objectifs atteignables, et audace en démarchant les grands comptes et en devenant rapidement les leaders sur la France. Ils ont démontré également des capacités de négociation remarquables face aux investisseurs."

Marie-Christine Lafouge, investisseuse FBA et membre du comité stratégique

Quelle est la suite ?

La société Attraqt va intégrer à ses services l’intelligence artificielle et les algorithmes développés par Early Birds, pour aller vers une personnalisation de l’expérience utilisateur encore plus intelligente.

BILAN 2018 : 1,2 million d’euros au capital de start-up innovantes en 2018

En 2018, les 150 investisseuses membres de FBA financent et accompagnent 38 start-up issues de tous secteurs d’activités et de différentes régions de France. Total investi : 1,2 million d’euros. Belle performance pour une année quelque peu chahutée dans un écosystème en mouvance.

Découvrez ces pépites !

Bilan 2017 de l’activité des Business Angels en France

Bilan 2017  : 63 millions d’€ investis par les Business Angels dans des start-up !

L’écosystème français des Business Angels continue de grandir chaque année.

En 2017, il affiche une croissance de 46% des montants investis dans les start-up (de 43 millions d’€ en 2016 à 63 millions d’€ en 2017 !).

Consultez et relayez le bilan de France Angels !

FA-Bilan-2017

Communiqué de presse ROGERVOICE

ROGERVOICE accélère son développement en levant 1,2 millions d’euros !
Femmes Business Angels accompagne RogerVoice sur la durée et participe à cette seconde tranche de leur levée de 1,2 millions d’euros au total.
 
L’opérateur de télécommunications, qui a révolutionné l’accessibilité aux conversations téléphoniques pour les personnes sourdes et malentendantes grâce à l’intelligence artificielle, vient de signer avec Allianz Partners France et OUI.sncf afin que leurs centres d’appel soient joignables par tous.
 
 
Roger Voice

BILAN 2017 : 1,5 million d’euros au capital de startups innovantes en 2017

25 startups innovantes, issues de tous secteurs d’activité et de différentes régions de France – notamment la région Auvergne-Rhône Alpes où FBA a ouvert récemment une antenne – ont été financées et bénéficient de l’expertise et du soutien des 150 investisseuses membres du réseau.

 

Découvrez ces pépites !

2017 startups investies

Femmes Business Angels : Développement soutenu en 2016

En 2016 l’activité du réseau a conservé un rythme soutenu avec 1,4 M€ d’investissements répartis sur une trentaine de projets – dont 16 sur des premiers tours et 13 en seconds tours.

De plus le réseau a multiplié les initiatives: la signature d’un accord de co-investissement avec le fonds Angels Source, le développement en région avec l’ouverture d’une antenne à Lyon.

 

L’association a également été sélectionnée dans le cadre d’un appel d’offres communautaire pour contribuer au développement des activités des business angels au niveau européen par la réalisation d’études et d’actions de formation.

 

 

Téléchargez le Communiqué de presse

 

2016 startups investies

Etude Opinion Way sur les femmes et l’investissement

Pour la première fois, l’association Femmes Business Angels et KPMG, avec
OpinionWay, se sont intéressés au rapport des femmes à l’argent et à l’investissement,
en croisant les regards de Françaises et de « Business Angels » sur le sujet
.

 

Retrouvez la synthèse dans le communiqué de presse

 

et l’étude détaillée des chiffres clés

etude opinionway

Femmes Business Angels et BNP Paribas Banque Privée lancent WINDAY 2017

WINDAY, Women In Investment Day, le premier forum de l’investissement au féminin, organisé par Femmes Business Angels et BNP Paribas Banque Privée s’est tenu le 1er mars 2017 avec comme objectif premier de faire découvrir aux femmes l’activité de Business Angels.
 

 

 

Téléchargez le Communiqué de presse

 

WinDay

Femmes Business Angels et Angel Source signent une convention de co-investissement

Femmes Business Angels et Angel Source signent une convention de co-investissement

Femmes Business Angels s’associe à Angel Source, premier fonds national de co-investissement avec des Business Angels afin de renforcer les montants investis dans les start-up innovantes.

 

Télécharger le communiqué de presse

isource