Claire et Maïna, co-fondatrices de SKIPPAIR

Comment vous est venue l'idée d'entreprendre ?

L’envie que certaines activités deviennent accessibles à tous !

Mon associée et moi-même adorons la mer : elle avait l’habitude de naviguer en voilier, de mon côté, je n’avais pas de navigateur dans mon entourage et cette activité me paraissait chère, élitiste, inaccessible : c’est ce constat qui nous a donné envie de créer le 1er site qui permet de prendre le large en toute confiance, avec des skippers expérimentés et à un prix accessible pour que chacun puisse profiter de la mer.

Quels sont les principaux enjeux auxquels vous devez faire face ?
Actuellement, l’enjeu principal concerne le trafic sur notre site web. Nos clients représentent le grand public, de tout âge, de tout sexe, voyageant en famille, entre amis, seul ou en couple.

Il s’agit d’un ciblage complexe, car il peut s’agir de toute personne qui apprécie la mer !

De plus, beaucoup de start-ups ont récemment lancé l’activité de location de bateau de particulier à particulier, souvent moins chère que chez les loueurs. C’est une très bonne idée tant que les bateaux sont loués coque nue.

Malheureusement ces sites ont permis à de nombreux propriétaires de s’improviser skippers, en demandant à être payé pour leur prestation, ce qui est totalement illégal !

Il nous faut en permanence l’expliquer à nos clients.

Pourquoi avoir fait appel à des business angels au début de l’aventure ?
Nous souhaitions financer la croissance de notre entreprise et avons rencontré plusieurs Business Angels pour nous aider : chacun a sa façon de procéder…

Les FBA sont les Business Angels qui nous ont paru les plus humain(e)s, souhaitant apporter à la fois aide financière et conseils, exactement ce que nous cherchions !

Que diriez-vous aux femmes qui ont envie (ou qui veulent) entreprendre ?
Entreprendre est un vrai défi, un challenge permanent, une grande dose de travail, un grand nombre de succès et un grand nombre d’échecs mais, définitivement, une école où l’apprentissage n’a pas de limite.

Contrairement à ce que l’on pourrait se dire avant de sauter le pas, il n’y a rien à perdre en entreprenant, mais tout à gagner.

Une phrase ou une image qui vous inspire ?
La devise que je préfère « qui ne tente rien n’a rien », et le slogan de notre entreprise « parce que la mer rend heureux » … notre aventure était écrite ! 😉
Pour continuer notre développement, nous sommes actuellement en phase de levée de fonds. Si vous êtes intéressés, contactez-nous : comme nous sommes au salon Nautic du 1er au 10 décembre, demandez-nous des invitations, ce sera l’occasion de nous rencontrer dans un cadre unique !