Cécile Villette, co-fondatrice d’Altaroad

Comment vous est venu ce goût pour l'innovation ?

Très tôt ! Dès mes premières années d'école d'ingénieur. J'ai intégré Telecom Paristech qui promettait un parcours semé de projets innovants dans le secteur de l'industrie. J'ai commencé ma carrière en tant que consultante, en charge de nouveaux services et produits connectés en France et à l’international. J'ai lancé un service de vidéo sur un réseau Fiber to the home en Islande et un service de vidéo mobile sur un réseau 3G en Australie. À chaque fois, c'était une première au niveau mondial.

Quelle est la vision de votre projet entrepreneurial et comment a-t-elle évolué dans le temps ?

Altaroad n’est que la synthèse logique de mes 10 ans de carrière dans le conseil avec mes préoccupations écologiques croissantes. Je souhaitais conjuguer durabilité et productivité des objets connectés. L’enjeu premier étant de réduire notre consommation et d’optimiser leur utilisation.

Notre première offre concerne les capteurs placés sur la route, pour en analyser l’état. La second s’intéresse aux données collectées et exposées sur des interfaces intégrées à des applications mobiles ou des systèmes informatiques. Ces deux technologies d’entretien et de connectivité améliorent la sécurité des conducteurs et réduisent l’impact environnemental très élevé du trafic routier.

Que vous a apporté FBA en terme d’accompagnement ?

FBA nous a fait confiance en investissant dans un projet hardware risqué et improbable, porté par une équipe féminine. L’expertise industrielle de certaines investisseuses leur ont permis de voir le potentiel innovant de notre startup.

De plus, plusieurs Business Angels font de la veille informationnelle en relayant des articles et nous mettent en relation avec des personnes de l’écosystème. Dernièrement, j’ai été invitée à la table-ronde de la conférence FBA sur l’Intelligence Artificielle et Mixité, le 2 décembre 2019. Cette mise en visibilité m’a permis de toucher un public plus large.

Qu’est-ce qui vous rend fière ?

Je suis fière d’être parvenue à industrialiser un concept, de mon équipe et de leur soutien, de notre marque cofondée par un trio féminin.

Une phrase inspirante ?

« S’il n’en restait qu’un, je serai celui-là » de Victor Hugo