Alexandre Cheronnet co-fondateur Predictice

Comment vous est venue l'idée d'entreprendre ?

Deux d’entre nous étions en pleine formation d’avocat à l’EFB. Nous avons constaté dans ce domaine des problèmes dont une importante inefficience. Nous nous sommes rendu compte que nous pouvions changer quelque chose et avons décidé de nous lancer. Je crois que c’est vraiment le projet, plutôt que la volonté générale d’entreprendre qui doit faire naître la décision de se lancer.

Quels sont les principaux enjeux auxquels vous devez faire face ?On fait face à des enjeux variés. Il faut à la fois penser au court terme, aux tâches quotidiennes et avoir une vision long terme, un plan stratégique général, qui évolue sans cesse.

Au quotidien, nous avons tellement d’idées et de projets et si peu de temps pour tout mettre en oeuvre, que tout prend plus de temps que prévu, les idées se formalisent et sont mises en oeuvre souvent des mois après qu’elles soient formulées, et il est parfois complexe de l’accepter et de gérer tout cela.

Il nous faut aussi toujours veiller à rester “centrés” sur le client plutôt que sur le produit, ce qui n’est pas évident puisque notre produit est un service tech pour lequel on peut avoir plein d’idées qui peuvent, ou non, être réellement attrayantes et utiles pour nos clients.

Pourquoi avoir fait appel à des business angels au début de l’aventure ?

Le développement d’un outil comme le nôtre requiert des moyens techniques, des gens qualifiés. En outre, faire appel à des business angels permet d’être assuré de la solidité de son projet : si des investisseurs individuels nous donnent leur confiance, c’est de bonne augure.

Enfin, les business angels disposent souvent d’un carnet d’adresses et d’une réputation non négligeables, ce qui peut être d’une aide inestimable pour se faire connaître au début d’une aventure entrepreneuriale.

Que diriez-vous aux femmes qui ont envie (ou qui veulent) entreprendre ?

De foncer, quel que soit leur projet. On dit souvent que s’il y a plus d’hommes entrepreneurs que de femmes, c’est qu’ils sont moins averses au risque qu’elles. Mais le contexte actuel est on ne peut plus propice à l’entrepreneuriat des femmes.

Nombre de masterclass, d’offres de financement et d’autres instruments nécessaires à la réussite d’un projet entrepreneurial sont positionnés de façon à bénéficier spécifiquement aux femmes. Profitez-en.

De manière plus générale, prenez des risques et saisissez l’opportunité que vous offre l’environnement actuel qui est favorable à l’entreprenariat. Et faites en sorte que votre entreprise ait pour objectif et pour effet de résoudre des problèmes que vous observez réellement.

Quelles sont vos prochaines étapes ?

Notre équipe est en pleine croissance. Cela va nous permettre de nous améliorer d’un point de vue technique en apportant de plus en plus de fonctionnalités à notre solution, et de la proposer à une plus grande variété de professionnels du droit en France. Après, il s’agira de conquérir de nouveaux territoires !


Une phrase ou une image qui vous inspire ?

Si on avait demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient dit un cheval plus rapide – Henry Ford