Adrien Deslous-Paoli, CEO de De Rigueur

Comment vous est venue l'idée d'entreprendre ?

Tout a commencé en 2008, lors de la découverte d’un bagage ayant appartenu à mon arrière-grand-père. Cette trouvaille m’a fait passer le cap de l’entrepreneuriat, 6 ans plus tard, à la sortie de mes études. 2014 marqua donc le lancement de De Rigueur ; au départ nous commercialisions nos propres produits, des accessoires de maroquinerie ayant la capacité de recharger nos smartphones. Très rapidement et après les avoir présentés au CES de Las Vegas en 2016 où nous avons été récompensés par un Innovation Award, nous avons pris la voie du BtoB et nous avons commencé à développer des produits similaires pour des marques établies telles que Lancel, Lacoste, Fusalp ou Jérôme Dreyfuss, à leur demande. C’est ainsi que nous avons avons créé un nouveau métier, celui de Bureau d’Innovation Produit destiné aux marques de la mode, du luxe et du sport. Dès lors, nous n’avons cessé d’encourager l’innovation via l’intégration de solutions technologiques, génératrices de valeur ajoutée dans les collections.

Quelle est la vision de votre projet ?

De Rigueur n’a de sens que pour aider le secteur à se réinventer. 

Les temps actuels sont incertains et jonchés de problématiques nouvelles qui apparaissent de toutes part, sur des sujets technologiques, digitaux, environnementaux, etc. 

Face à cela, les marques – qui sont prises dans leurs quotidiens et leurs problématiques sectorielles – n’ont pas forcément le temps ni les budgets pour y faire face en développant une culture d’innovation. Nous les aidons à le faire en construisant des passerelles vers ces sujets techniques, tout en veillant à garder le bon sens et la valeur d’usage au centre de notre démarche.

Quelles sont vos prochaines étapes ?

Nous souhaitons élargir notre activité et nous positionner de manière plus globale comme un catalyseur d’innovation.

Cette prise de hauteur passe par la mise en avant d’une double expertise : celle de l’innovation technologique, puis celle de l’éco-conception.

L’objectif dans ce deuxième point sera de proposer aux marques des outils et des solutions concrètes pour les accompagner dans leur transition vers un avenir plus durable, visant à réduire l’impact environnemental lors des phases de conception et de production.  

Pourquoi avoir fait appel à des Business Angels et comment s’est déroulé votre processus de levée de fonds ?

Notre recherche fut motivée par l’expérience et les conseils que peuvent apporter les Business Angels. Nous souhaitions trouver des profils partageant notre vision et qui puissent nous permettre de construire l’avenir de la société en regardant dans une même direction. Nous avons rapidement compris qu’il y avait chez Femmes Business Angels une sensibilité et une affinité particulière envers notre secteur d’activité.

Avec du recul, nous sommes heureux de constater que le processus de la levée de fonds fut rapide (à peine 6 mois), et qu’il se déroula dans une atmosphère bienveillante.

Entreprendre, en 3 mots…

L’Humilité. Elle est au centre de tout chez De Rigueur, et depuis la création de la société en 2014.

Nous pensons qu’elle est nécessaire à tout entrepreneur car elle favorise les relations durables et permet de bâtir un avenir plus optimiste.

L’Audace. C’est elle qui permet de se mettre à flots et de garder le cap lors des moments de doute.

L’Engagement. Car ce sont les projets porteurs de sens qui permettent à toute une équipe d’embarquer dans le navire avec un réel engagement.

Adrien Deslous-Paoli (CEO) et Cyril Bertrand (Directeur artistique)

Equipe De Rigueur