Portrait d'une Business Angel : Catherine

Diplômée de Sciences Po Paris, titulaire d’une maîtrise de droit des affaires et de sciences économiques, Administrateur de sociétés certifiée, Catherine a exercé des fonctions de direction à dominante communication-gouvernance-innovation au sein de PME et grands groupes de l’industrie agro-alimentaire, textile, automobile, de la presse et des services notamment Didot-Bottin, PwC et Renault. Elle intervient ensuite comme conseil/manager de transition auprès de fonds d’investissement et d’ETI et est cofondatrice d’une structure de coopération Europe-ASEAN dans le secteur textile/mode, Evalliance. Elle est actuellement directrice du marketing et du développement de l’Institut Français des Administrateurs. Elle a rejoint FBA en 2012 et s’est rapidement impliquée dans la gouvernance et la promotion de l’association dont elle assure depuis la communication presse, digitale et événementielle ainsi que le secrétariat général de 2014 à 2016.

Business Angel, c’est arrivé comment ?

Par hasard il y a une petite dizaine d’années… On parlait alors encore assez peu entrepreneuriat et start-up. 

Je pensais qu’il fallait être très riche et experte en finance pour rentrer dans l’univers feutré des investisseurs.

Au hasard d’un forum, je découvre un réseau de femmes jeunes, actives, dynamiques et accessibles qui expliquent leur engagement comme Business Angel.

Je découvre que mon rêve d’entrepreneur par procuration peut devenir réalité grâce à ce réseau et suis immédiatement séduite.

 

Pourquoi avec FBA ?

D’abord parce que c’est FBA qui m’a fait découvrir l’activité !

Mais aussi parce que j’en apprécie beaucoup le style et l’ambiance : convivialité, simplicité, efficacité, esprit d’équipe.

J’y ai été tout de suite bien accueillie et plongée dans l’action. J’ai trouvé à investir dans plusieurs projets passionnants mais j’ai eu également le plaisir de pouvoir m’engager très vite dans le fonctionnement de l’association et de contribuer activement à son développement.

L’adage selon lequel on reçoit beaucoup lorsqu’on donne s’est confirmé !

 

Que diriez-vous aux femmes pour leur donner envie de tenter l’aventure FBA ?

D’oser prendre le risque de venir tenter l’expérience.

De ne pas manquer cette chance unique d’ouvrir ses horizons.

Et d’en parler toujours et toujours autour de soi pour offrir le plaisir de la découverte, contribuer au développement de notre pays et et renforcer le pouvoir d’action des femmes !

 

Une phrase inspirante ?

Il faut allier l’optimisme de la volonté au pessimisme de l’intelligence (Antonio Gramsci)