Avec FBA et d’autres réseaux féminins, Marlène Schiappa lance un prix à destination des entrepreneures

Guide de bonnes pratiques, prix de 100.000 euros, fonds de dotation… La secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, multiplie les initiatives.

En France, les femmes ne représentent qu’un tiers des entrepreneurs. «Si autant de femmes que d’hommes entreprenaient, cela augmenterait le PIB et générerait de la croissance. Notre volonté, c’est de doubler le nombre de femmes qui créent des entreprises d’ici la fin du quinquennat. C’est pourquoi nous voulons mieux soutenir les femmes dans la vie économique»,souligne Marlène Schiappa.

Pour stimuler l’entrepreneuriat au féminin, la ministre va donc lancer, en partenariat avec quinze réseaux féminins (Bouge ta boîte, Mampreneures, Femmes Business Angels, etc.), un prix de 100.000 euros entièrement financé par l’État qui récompensera, dans quatre catégories, des femmes à la tête de jeunes sociétés. «La majorité des entreprises (51 %) ne dépasse pas le stade des trois ans. Ce cap est difficile à franchir pour n’importe quelle entreprise, mais encore plus quand on est une femme car, toutes les études le prouvent, elles ont moins accès à l’information et aux financements. En période de crise, les choses s’annoncent encore plus compliquées, c’est pourquoi l’État leur apporte son soutien», assure Marlène Schiappa. La secrétaire d’État planche d’ailleurs actuellement, avec le ministère de l’Économie et Bpifrance, sur la création d’un fonds de dotation pour les femmes entrepreneurs.

Par Corinne Caillaud, « Marlène Schiappa veut aider les femmes entrepreneurs », Le Figaro, le 10 juin 2020